Nous avons eu la chance de visiter Google X et Google Cloud lors de notre dernier séjour en Silicon Valley avec l’association Innocherche.

20 ans !

20 ans que Google fait office d’ovni dans le monde des entreprises

Décrié / Jalousé / Envié / Copié…

Mais jamais égalé

 

Google c’est :

 

  • Des résultats insolents

90 milliards de dollars de CA

Deuxième capitalisation mondiale à près de 700 milliards de dollars

Et toujours 25 % de croissance annuelle !

 

 

 

  • Une continuité remarquable dans les innovations

Depuis le moteur de recherche Google

Jusqu’à la Google car (Waymo)

Et la santé (Verily)

En passant par Gmail, Android et Chrome.

 

 

 

 

  • 75000 « Googlers » engagés dans 50 pays à travers la planète

Meilleurs employeurs 2017 d’après une enquête Forbes

Et dans le top trois des entreprises cotées ayant la meilleure réputation en 2017 toujours selon une enquête Forbes

 

 

 

 

A l’heure où l’on parle d’enjeux d’adaptabilité des entreprises pour survivre et d’un taux d’engagement des salariés de l’ordre de 15% en France…

Quelle entreprise aujourd’hui pourrait venir me dire qu’elle ne rêve pas de devenir Google ?

 

Bonne nouvelle : Ils nous ont expliqué leur secret :

 

C’est : « la Googleyness » et « l’esprit garage »…

          

OK… Nous voilà bien avancés !!!

 

Tous les ans nous faisons de très belles rencontres chez Google :

L’année dernière nous avions rencontré Rick Klau de Google Venture qui nous avait expliqué comment ils manageaient la performance chez Google grâce aux OKR (Objectives & Key Results), permettant de ne pas être dans les processus budgétaires et les KPIs sclérosants…

Cette année, Léonard Bouygues nous a expliqué le fonctionnement de Google X, et leur méthodologie d’usine à projets visant la lune la “moonshot factory”.

Et nous avons rencontré Brice Challamel de Google Cloud qui nous a expliqué le management de l’innovation chez Google avec cette fameuse « Googleyness » et cet « esprit garage ».

Brice incarnait tellement ses propos que c’était clair, limpide ! Il était l’esprit garage, il était la Googleyness…

 

ALORS, QU’EST-CE QUE CELA VEUT DIRE ?

 

D’abord nous devons comprendre ce qu’est Google :

C’est une boîte de geeks, créée par des geeks, pour des geeks !

 

Un geek c’est quelqu’un de passionné par les nouvelles technologies, souvent un gamer, plutôt solitaire. Avec une capacité à s’enterrer pour travailler sur des sujets si il y trouve du sens et en même temps une facilité à zapper très vite.

Un geek a souvent du mal avec les relations humaines et est en même temps très sensible…

Bref un geek déteste le monde de l’entreprise du XXe siècle.

Attention… Le geek n’est pas un Nerd !

Le nerd c’est le premier de la classe, l’intello, celui qui sait rentrer dans le moule, le champion d’échecs…

le geek lui ne rentre pas dans le moule !

L’obsession de Larry et Sergueï était de créer une entreprise pour des gens comme eux, où ils pourront se sentir bien, voir même s’épanouir…

Leur secret a donc été de comprendre que ces gens là, ils ont besoin d’une CAUSE, un but commun pour travailler ensemble et d’un « cocon protecteur » avec un ENVIRONNEMENT de travail adapté à leurs besoins d’“Adulescent”.

Et surtout pas de management autoritaire avec des procédures rigides.

 

LEUR CAUSE : SAUVER LE MONDE GRÂCE À L’INFORMATION

Ni plus, ni moins… Ils se voient ainsi en maître de ce nouveau monde !

L’information c’est le pouvoir et Google veut la démocratiser et la rendre utile à l’humanité.

N’oublions pas que Sergueï est fils d’immigrés russes qui ont fuis l’URSS, il croit profondément en l’american dream et qu’il faut rendre l’information disponible et accessible à tous (l’information reste le pouvoir !).

 

Comment sauver le monde avec l’information ?

Et bien grâce à 2 obsessions :

1/ une vis-à-vis de l’extérieur : SIMPLIFIER LA VIE DES GENS

par 10X, pas de 10%

Que ferait-on aujourd’hui sans le moteur de recherche Google qui a su supplanter Yahoo par sa simplicité et sa facilité d’utilisation ?

Gmail a démocratisé l’accès et la simplicité d’usage des mails…

Android équipe 80% des smartphones dans le monde parce qu’il est le plus accessible des systèmes d’exploitation !

Rarement à l’origine des innovations, Google sait les démocratiser et ainsi imposer ses solutions.

 

2/ une vis-à-vis de l’intérieur : FRUCTIFIER LES TALENTS

Ils embauchent des gens pour leurs talents, ils veulent cultiver leur différence, sublimer le super-héro qui sommeille à l’intérieur de chacun…

Je vous rappelle que Gmail c’est un “projet 20%” à l’origine ! C’est à dire un projet qu’un Googler fait en plus de son activité classique…

ET CA MARCHE DEPUIS 20 ANS…Les chiffres en témoignent !

 

L’ENVIRONNEMENT : LES LOCAUX ET LEUR ATMOSPHÈRE

L’environnement, ce sont bien entendu les locaux et l’atmosphère qui y règne, mais aussi, les outils et des méthodologies au service de leur ADN, pour le renforcer.

Renforcer cette “Googleyness”, cet “esprit garage”

 

On peut en citer quelques-uns :

  • les OKR pour structurer le pilotage de la performance sans le rigidifier : chacun fixe ses objectifs et les soumet à son manager pour une période de 3 mois.. C’est l’inverse du management par objectif traditionnel avec ses KPIs
  • Comme les Geeks ne sont pas forcément les meilleurs en terme d’empathie, ils ont une règle simple de faire au moins 2 actions par jour pour quelqu’un d’autre que soi… Les formations aux “soft skills” sont extrêmement développées pour aider ces geeks à devenir des communicants et des leaders..
  • Pour générer des projets ils ont les “20%” : c’est à dire la possibilité de consacrer 20% de son temps à un projet perso avec les moyens de Google
  • Ils ont développé leur propre méthode de design thinking pour s’assurer de tester des idées en une semaine : Fail Fast & Iterate grâce au “Design Sprints
  • Ils pratique le feedback 360 pour s’évaluer et ainsi être évalué par ses pairs, par ses clients, par ses fournisseurs…
  • Les managers étant là pour aider à sublimer le super-héro qui sommeille en chacun, leur rôle est d’être des managers-coachs !

 

Pour conclure, je ne peux que vous encourager à vous inspirer de Google…

Mais attention :

  • ne cherchez pas à les copier…

nombre d’entreprises font des espaces de travail à la Google sans saisir pourquoi Google le fait : les espaces de travail Google répondent à l’ADN Google…

d’autre reprennent les outils qu’ils ont développés sans comprendre la philosophie qui les sous-tend…

Tout ceci est contre productif !

  • Le “modèle” Google n’est pas la Panacée et est adapté à l’ADN de Google, tout n’y est pas rose non plus : les non geek ont beaucoup de difficulté à s’y adapter par exemple et l’investissement personnel est tel que les burn-out n’y sont pas rares…

S’en inspirer, c’est se poser certaines questions :

 

Quel est votre ADN ???

 

1/ Avez-vous une mission qui va faire que les collaborateurs de votre entreprise vont venir travailler avec plaisir et être engagés à vos côtés et que vos clients vont vous faire confiance ? Car ils sauront pour quoi ils se lèvent le matin pour aller travailler…

 

2/ Avez-vous des obsessions qui vont faire que votre mission sera mise en oeuvre et adoptée, ces fondamentaux non négociables qui feront que vous tiendrez bon le cap vers votre mission ?

 

3/ Et enfin, avez-vous réfléchi aux talents qui vous seront nécessaires pour accomplir votre mission et ont-il un environnement de travail correspondant à vous et à leurs besoins de développement ?

Related Post